Assistante maternelle lors d'une activité sur table

Secteur de la Petite Enfance : 10 conseils pour une rentrée ergonomique !

Cela ne vous aura pas échappé : nous sommes en pleine rentrée !

Alors pourquoi ne pas aborder les conditions de travail des personnels du secteur de la Petite Enfance ?

S’occuper de jeunes enfants n’est pas de tout repos ! Postures contraignantes et ports de charges répétitifs sont les principaux risques professionnels que rencontrent assistantes maternelles ou auxiliaires de puériculture.

Dans cet article, je vous propose 10 conseils ergonomiques pour préserver la santé de leur corps, et notamment de leur dos.

Le dos, zone la plus touchée

Le port répété des bébés, les gestes à hauteur d’enfant, les soins aux plus jeunes, la saisie d’objets au sol, l’utilisation de mobiliers non adaptés pour les adultes, etc. Tout cela impose des efforts physiques et des postures contraignantes (telles que dos penché en avant, accroupissement…).

Les métiers du secteur de la Petite Enfance sont particulièrement exposés aux TMS (Troubles Musculo Squelettiques). Ils touchent principalement le dos (lombalgies, lésions des disques intervertébraux), les membres supérieurs (tendinites de l’épaule et du coude). Mais également les membres inférieurs (sciatiques, lésions du ménisque…)

Des études menées dans des crèches ont montré qu’une auxiliaire de puériculture qui aurait en charge 8 enfants de plus de 18 mois, porterait près de 2 tonnes de bébés par jour, soit 500 tonnes par an !

Balayons ensemble les différentes activités d’une assistante maternelle. Nous découvrirons alors les contraintes biomécaniques qu’elle rencontre au quotidien et quelques solutions pour préserver sa santé physique.

10 conseils pour une rentrée ergonomique 

1 – L’habillage / le déshabillage (manteaux / chaussures)

Chaque matin, ainsi qu’en fin de journée, ou lors des sorties à l’extérieur, les assistantes maternelles doivent récupérer les chaussures ou les chaussons des enfants rangés dans des casiers placés à terre.

Cela implique de devoir se pencher en avant, voire de s’accroupir pour saisir les chaussures, notamment lorsque celles-ci sont enfoncées dans leur logement.

Habillage en position accroupie

Dans ce cas, on recommande de condamner le fond de ces casiers de 5 à 7 cm pour ne plus avoir à se baisser jusqu’à terre pour les trouver.

Par ailleurs, lorsque les assistantes maternelles aident les enfants à enfiler leurs chaussures et à faire leurs lacets, elles se penchent en avant, ce qui génère d’importantes flexions du tronc.

Il existe pour cela différents modèles de sièges. Les sièges à roulettes à assise très basse permettent aux auxiliaires de puériculture de s’abaisser au niveau des enfants. Assises dans une position confortable elles restent libres de leurs mouvements.

2. Le lavage des mains

Après chaque repas, les enfants doivent se laver les mains. Tour à tour, ils passent au lavabo. Ils actionnent le robinet, appuient sur le distributeur de savon et se frictionnent les mains.

A chacune de ces étapes, les puéricultrices se positionnent en soutien derrière les enfants. On les retrouve bien souvent accroupies ou penchées en avant, prêtes à intervenir en cas de besoin.

Lavage de mains en position penchée

Or, il existe des lavabos individuels avec un espace suffisant entre chaque. Cela permet aux assistantes maternelles de s’approcher au plus près sans trop se pencher.

De plus, différents systèmes permettent de déclencher sans les mains l’écoulement de l’eau et du savon. Plus simples pour les enfants, ils nécessitent moins l’intervention des puéricultrices :

–     soit par cellule de détection,

–    soit, comme les lavabos médicaux, en appuyant sur une manette ou une pédale à l’aide du genou ou du pied.

Lavabos avec écoulement de l’eau à déclenchement automatique ou à pédale

3. La table à langer

Lors du change, l’assistante maternelle doit porter le bébé sur la table à langer. A la fin de la journée, cela peut représenter un poids non négligeable, et solliciter fortement le rachis.

C’est pourquoi, on recommande que la hauteur de la table puisse être réglable, entre 90 et 105 centimètres.

Lorsque l’enfant peut être changé debout, cette hauteur peut s’abaisser entre 56 et 83 centimètres.

Il existe également des tables à langer avec escalier sécurisé. Elles permettent aux enfants capables de marcher de monter et descendre de la table à langer. Rappelons que la hauteur d’une marche doit se situer entre 16 et 20 cm pour éviter les chutes.

table a langer avec escalier intégré
Table à langer avec escalier intégré

Lorsqu’il n’est pas possible de moduler la hauteur de la table à langer, une simple estrade peut pallier le problème. Elle permet ainsi aux puéricultrices de s’élever par rapport à la hauteur de la table en face de lui.

Les soins

Tout comme la hauteur, la profondeur de la table est également importante. D’autant que le change d’un enfant couché nécessite une profondeur de 70 cm minimum.

Or, les éléments indispensables aux soins et à l’hygiène des enfants se situent parfois sur des étagères accrochées au mur situé devant la table à langer. Cela impose une extension des bras et en même temps qu’une flexion du tronc pour s’en saisir.

Pour permettre une prise aisée des différents éléments nécessaires à la toilette de l’enfant (serviette, gant, physio, mouchoirs), il convient de les ranger au plus près des tapis de change.

Une petite desserte mobile peut permettre de ranger tous les éléments ainsi à portée de main.

Desserte mobile avec étagères

4. Le repas / la collation

Lors des repas des enfants pouvant se tenir assis, les assistantes maternelles utilisent souvent le même mobilier que celui adapté à la morphologie des petits.

Repas donné en position dos penché

Il en résulte des flexions du tronc à l’origine de douleurs dorsales. A cela s’ajoutent des douleurs aux épaules. En effet, il est difficile pour un adulte de glisser ses jambes sous les tables des enfants pour s’en rapprocher. Il faut alors tendre les bras.

Des tabourets à roulettes, à assise basse mais réglable en hauteur, permettent de faciliter les mouvements et d’être à la hauteur des enfants pendant les repas. Certains sièges sont également équipés d’un mécanisme asynchrone. Ils permettent le réglage indépendant de l’angle de l’assise et de l’angle du dossier.

Fauteuils à assiste très basse

5. Le biberon des bébés

Le biberon des bébés est généralement donné dans les bras des assistantes maternelles. Celles-ci se retrouvent parfois en position assises par terre, généralement en tailleur, mais sans appui pour le dos.

Il est donc recommandé d’utiliser un siège doté d’une assise et d’un dossier confortables. Les fauteuils d’allaitement sont tout à fait adaptés à cette activité : l’assise est large, le dossier galbé et rehaussé. Ils sont équipés de deux accoudoirs réglables en hauteur avec porte biberon intégré. Le confort de la puéricultrice est alors assuré, en minimisant les tensions dans le bras, les épaules et la partie supérieure du corps.

Fauteuil d’allaitement

6. La sieste

Pour le coucher des bébés, la puéricultrice doit prendre l’enfant dans ses bras, le soulever pour passer au-dessus de la barrière de protection (hauteur 90 cm). Puis elle l’installe dans son lit en se penchant en avant pour accompagner l’enfant lors de la dépose sur le matelas situé à 40 cm du sol.

Afin de limiter les contraintes exercées sur le rachis, il existe des modèles de lits surélevés dont la barrière arrive à niveau du matelas. Cela évite de se pencher pour coucher ou lever l’enfant dans son lit.  De plus, la position en hauteur libère un espace de rangement sous le couchage.

Lits surélevés avec barrière qui descend au niveau du matelas

Pour les plus grands, qui peuvent se coucher et se lever seuls, il convient d’éviter l’utilisation de lits superposés. Cela imposerait de les porter. Selon la place disponible, et le nombre d’enfants accueillis, il est recommandé d’utiliser des couchettes. Pour les enfants qui nécessiteraient encore la présence de barreaux, il existe des couchettes dotées de rebord. La forme est étudiée pour s’empiler facilement afin de libérer de l’espace, sans même devoir retirer les coussins.

Couchettes empilables

7. Les activités au sol

L’activité lecture est régulièrement proposée aux enfants des crèches.

Pour cette activité, il arrive que les assistantes maternelles utilisent des caisses de livres qu’elles doivent transporter jusqu’aux tapis d’activité et déposer au sol. Le port de charge peut s’avérer important et la dépose au sol peut également générer des douleurs lombaires.

Dans ce type de cas, il convient de rappeler les principes de sécurité physique et d’économie d’effort :

  1. évaluer la charge,
  2. se rapprocher le plus possible de l’objet à manutentionner,
  3. garder le dos droit,
  4. redresser la tête,
  5. fixer la colonne vertébrale,
  6. écarter et décaler les pieds pour assurer un bon équilibre,
  7. assurer la saisie de l’objet,
  8. assurer un équilibre stable par une bonne position des pieds, c’est-à-dire écartés de la largeur du bassin et avec un pied décalé par rapport à l’autre
  9. utiliser la puissance des cuisses pour soulever ou déposer la charge,
  10. manutentionner l’objet les bras tendus.

Par ailleurs, notons qu’il existe différents modèles de bacs à livres, simple ou double face, à roulettes. Ils permettent d’éviter de porter et de déposer les caisses de livres au sol.

Bacs à livres à roulettes

Bien souvent, l’activité lecture est réalisée au sol pour être entourée par les enfants, ou assise sur un banc pour que tous les enfants voient l’assistante maternelle.

Cette dernière ne dispose alors pas de support pour son dos, ce qui peut générer des douleurs lombaires.

Pour cette activité, on recommande de fournir aux assistantes maternelles :

Fauteuil cale dos pour la lecture ou les activités au sol
Fauteuil cale dos
  • un siège avec dossier à assise basse, lorsqu’elles se positionnent en hauteur par rapport aux enfants.

Dans les deux cas, il convient de bien ranger ces sièges en fin d’activité, afin d’éviter les risques de chutes.

8. Le rangement des jouets

Dans les crèches ou les centres d’accueil, bien souvent en fin de journée, les assistantes maternelles rassemblent les jouets dans des caisses en plastique, elles-mêmes rangées dans des placards.

Cela génère des ports de charge qui peuvent s’avérer importants et imposer une contrainte forte pour le dos, la colonne vertébrale et les disques intervertébraux.

Pour ranger les caisses de jouets, il convient de les ranger à hauteur de hanches et de fournir une desserte mobile avec un plateau à hauteur variable pour l’emporter jusqu’aux tables des enfants.

Desserte mobile à hauteur réglable pour poser les bacs de jouets ou de livres
Desserte mobile à hauteur réglable

Pour ranger les jouets éparpillés sur les tapis de jeux, et pour éviter d’avoir à se baisser pour les ramasser, on recommande des pinces de préhension à long manche (90 ou 120 cm).

Pince de préhension de 90 cm et bac à roulettes
Pince de préhension et bac à roulettes

Il peut également être proposé de fournir des bacs de jouets mobiles à roulettes et/ou à poignées qui pourraient ainsi suivre les assistantes maternelles dans leurs déplacements.

9. Utilisation des produits désinfectants

Parmi les produits utilisés, le plus souvent est le produit désinfectant : utilisé dilué, il sert à nettoyer les tables et les chaises des enfants par exemple.

Il convient d’éviter de ranger ces produits fréquemment utilisés dans les placards bas, situé sous le plan de travail, car cela oblige à s’accroupir ou à se pencher pour les saisir ou les ranger.

Dans ce cas, il convient de respecter une règle essentielle en ergonomie concernant le rangement des objets. Cette règle prend en compte la fréquence d’utilisation et le poids de l’objet. Ainsi on place :

  • au-dessus des épaules, les objets non lourds en rarement utilisés,
  • entre les épaules et la taille, les objets légers souvent utilisés,
  • entre la taille et les genoux, les objets lourds et souvent utilisés,
  • sous les genoux, les objets rarement utilisés.
Recommandations en termes de hauteur de rangement

10.  Utilisation du lave-linge / sèche-linge

Les assistantes maternelles peuvent également s’occuper du nettoyage du linge utilisé pendant la journée d’accueil des enfants : serviettes, bavoirs, draps … Cela implique de réaliser des lessives et par conséquent de mettre ou de sortir du linge du lave-linge et du sèche-linge. Selon la hauteur du hublot, cela peut nécessiter de se pencher ou de s’accroupit devant la machine. De plus, sortir du linge mouillé et donc plus lourd, génère une charge supplémentaire.

Pour les lave-linges, il existe des socles sur-élévateur de 30 cm qui permettent de rapprocher le hublot des zones de confort. Couplé à un chariot à fond mobile (spécial linge) haut de 80 cm, il serait possible de charger la machine et de décharger le linge du tambour en restant debout, avec le dos droit.

Chariot à fond mobile spécial linge
Chariot à fond mobile pour le linge

Une autre solution consisterait à fournir un tabouret bas pour charger et vider le tambour en position accroupie et non assise.

Il existe évidemment d’autres risques professionnels tels que les risques de chutes de plain-pied sur des sols souvent glissants aux abords des lavabos, WC, ou encombrés par des jouets, les risques biologiques pu psychologiques

Ils seront l’occasion d’un prochain article.

Si vous lisez ces lignes, c’est que vous avez lu l’article en entier et je vous en remercie. 😊

N’hésitez pas à le commenter ou à le partager si vous connaissez des personnes potentiellement concernées.

Je vous dis à bientôt pour parler de sujets d’ergonomie 👋

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! ;-)

Categories:

5 Responses

  1. C’est vrai que c’est un travail super physique! Elles (ils) doivent être super fatigués en fin de journée. Toutes ces astuces pour leur faciliter la vie ont l’air simple à mettre en place et surtout efficace! Y’a plus qu’à!

  2. Merci pour ce constat ! Il est vrai que si nous voulons être à la hauteur des enfants, il faut constamment se pencher. Merci aux inventeurs d’accessoires pour réduire les douleurs au dos ! Bravo pour ton article !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :