Main d'un robot qui rejoint une main humaine

Aujourd’hui c’est la Journée Mondiale de la Créativité et de l’Innovation.

L’occasion pour moi de vous présenter 4 exemples de solutions ergonomiques innovantes pour la prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS). Certaines ont d’ailleurs été récompensées par des prix 🏆 et contribueront sans doute positivement au travail de demain.

Bon je ne vais pas vous parler d’une brosse à dents qui lave les dents en 10 secondes (eh oui, ça existe !). Ni d’un oreiller qui empêche les rides du sommeil (oui oui, ça existe aussi ! 😁). Ni même d’un aspirateur qui aspire les poils de votre chien avant même qu’ils ne tombent sur le tapis (euh ça, je ne sais pas si ça existe 🤔, mais ça devrait !!)

Non, je vais plutôt vous présenter 4 solutions ergonomiques innovantes pour prévenir les TMS. L’objectif est de vous montrer comment l’innovation en ergonomie permet d’améliorer la santé et la sécurité au travail, mais également de pousser la réflexion un peu plus loin.

Dans mon dernier article, je vous proposais 7 conseils ergonomiques pour bien télétravailler à domicile. Alors restons dans ce domaine si vous le voulez bien.

#1 Le 1er réhausseur d’écran d’ordinateur portable … en carton recyclé !

L’innovation n’a pas toujours besoin d’être high-tech, futuriste ou design. Preuve en est ce rehausseur d’ordinateur portable avec fonction porte-document, qui permet de relever l’écran à bonne hauteur par rapport au regard, soulageant la région cervicale et dorsale. Imaginé et conçu par un ergonome et psychologue du travail, ce réhausseur fabriqué en carton compact haute résistance permet également de positionner les documents papier bien en face de vous lors de la saisie sur ordinateur portable.

L’innovation vient ici du caractère :

  • sobre et éco-responsable (fabriqué à partir de carton recyclé et recyclable), prenant mieux en compte les contraintes sur les ressources ;
  • accessible à tous (abordable, pour un confort de travail accessible au plus grand nombre) ;
  • agile, facilement transportable grâce à son étui fourni, à glisser dans un sac ;
  • simple d’utilisation : montage et démontage en 15 secondes.
Comparaison de la présence d'un TMS selon la position du porte document selon qu'il est placé sur le côté ou face au travailleur
Réhausseur d’écran Opti 2 de Optiméo

#2 Motiver pour mieux travailler !

De nombreuses études ont montré les effets néfastes de la sédentarité et de l’inactivité en général. Elle serait à l’origine de près de 95% des maux de dos chez les employés de bureau. C’est pourquoi de plus en plus d’entreprises mettent à disposition de leurs salariés des bureaux réglables en hauteur. Mais les utilisent-ils vraiment ?

Quand je vais en entreprise, il n’est pas rare de voir des personnes oublier tout simplement qu’elles ont un bureau ajustable, qu’elles pourraient travailler debout, ou qu’elles manquent de motivation pour en retirer pleinement les bénéfices.

D’où l’idée développée par une société danoise de vérins électriques de concevoir des bureaux réglables qui motivent leurs utilisateurs en leur envoyant des notifications de rappel de mouvement.

Une étude réalisée sur 65 personnes a montré que les « utilisateurs occasionnels » ont augmenté de 12,3 min/jour en moyenne leur temps passé en position debout.  Pour les « utilisateurs modérés » ce temps a augmenté de 43 min (passant de 36,3 min à 78,9 min/jour). Ce qui équivaut à une hausse de 117% !

Malheureusement, l’étude ne montre pas l’impact de l’irruption de ces notifications sur l’attention et la concentration des salariés … 🤔

#3 Outils d’analyse posturale pour prévenir les TMS

Quelques entreprises françaises se sont lancées dans le développement d’applications d’analyse posturale basées sur l’Intelligence Artificielle, accessibles gratuitement pour l’une d’entre elles.

Ces outils d’analyse permettent de recréer un jumeau numérique à l’aide de multiples capteurs répartis sur tout le corps, notamment les zones les plus sensibles aux TMS, comme le dos, la tête, les bras, les mains, ou les pieds). Grâce à ce biofeedback, ces applications permettent de simuler et d’analyser en direct les mouvements du corps.

Par des mesures factuelles et objectives, l’objectif est de caractériser les situations de travail, notamment les plus pénalisantes. Il s’agit principalement de celles impliquant des postures contraignantes, des efforts musculaires, du port de charge ou de la répétitivité. Ce type d’outils participe à l’identification des facteurs de risques, à la recherche de solution et à la formulation de recommandations permettant de réduire les accidents du travail.

analyse des mouvements et du visage humain

#4 Un programme de formation portable pour améliorer la sécurité d’un opérateur

Il s’agit d’un appareil portable avec son programme de formation basé là encore sur l’Intelligence Artificielle.

Sorte de coaching personnalisé, ce dispositif fournit aux opérateurs des recommandations via une application mobile pour améliorer leur sécurité.

Pourquoi formation me direz-vous ? Car l’application apprend automatiquement aux travailleurs, à l’aide d’algorithmes, à corriger eux-mêmes leurs mouvements en temps réel. Il les aide à limiter le risque de blessures au dos et aux épaules.

Ce virage vers l’utilisation de nouvelles technologies sur le lieu de travail est entrepris dans un grand nombre de secteurs (centres de distribution, milieu hospitalier, usines de conditionnement…). Elles visent à accompagner les opérateurs dans la correction automatique de leurs mouvements en temps réel et la prévention des TMS.

Innovation main numérique qui traverse un écran pour saisir une main humaine

Mais qu’en est-il des solutions mises en place pour supprimer ces mouvements délétères ? Sont-elles également proposées par ces applications ?

Lorsqu’un opérateur est amené à réaliser une torsion du dos pour saisir un carton, ne serait-il pas plus pertinent de comprendre pourquoi l’opérateur agit ainsi ?  Ne serait-il pas plus pertinent d’analyser son activité pour proposer une solution (technique ou organisationnelle) lui permettant de saisir différemment ce carton, de façon plus sécure ? Plutôt que de lui rappeler qu’il est préférable pour sa santé de ne pas réaliser de torsion du dos …

Conclusion

Bien évidemment, il existe de nombreuses autres solutions ergonomiques tout aussi innovantes. Je consacrerai un article dédié aux exosquelettes et aux cobots, assistances précieuses et discutables pour les opérateurs.

On voit à travers ces exemples que l’avenir de la santé et de la sécurité au travail repose sur la mise en place de technologies modernes basées notamment sur la puissance de l’intelligence artificielle.

Toutefois, nous avons vu qu’en ergonomie, les innovations dites « low-tech » avaient également leur place, tout comme l’évaluation ergonomique traditionnelle parfois jugée obsolète et imprécise par les concepteurs de solutions technologiques.

Il faut bien reconnaitre que celles-ci permettent de consacrer davantage de temps à trouver des solutions d’amélioration, plutôt qu’à chercher les causes des problèmes de postures. Cependant, seule l’analyse de l’activité réalisée par observations et entretiens avec les opérateurs, permet d’avoir accès aux représentations mentales de ces derniers, et apporte une compréhension fine du travail réalisé en situation de travail réel.

J’espère que cet article vous aura intéressé. N’hésitez pas à me faire part dans les commentaires de vos retours ou de vos suggestions quant aux prochains thèmes que vous souhaiteriez voir abordés.

Je vous dis à la semaine prochaine pour un nouveau sujet d’ergonomie ! 😊

Pour aller plus loin :

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! ;-)

Categories:

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :